taches 610 Taches pigmentaires, comment les éviter?

On dit que les taches qui apparaissent sur notre peau sont dues à notre âge, mais le soleil serait plutôt le responsable. Eh oui, les taches pigmentaires sont le résultat du vieillissement prématuré de notre peau à la suite d’une trop grande exposition au soleil.

Les taches pigmentaires, qu’est-ce que c’est?

Notre peau change d’apparence, avec l’âge surtout, mais aussi selon les soins qu’on lui apporte et les gestes préventifs que l’on pose. Il arrive de noter l’apparition de taches, de marques ou de types de pigmentation différentes. Il existe plusieurs taches différentes dont les origines, les sources et l’apparence diffèrent.

Certaines sont là de naissances comme les taches rubis sont de petits points ou taches de couleur rouge, les taches de rousseur ou les angiomes (tache de vin). D’autres peuvent apparaître sur notre peau comme les taches pigmentaires causées par le soleil. En effet, les taches brunes qui restent sur notre peau sont dues à un dérèglement de la production de mélanine et à une trop grande ou trop prolongée exposition au soleil.

Qui sont les plus touchées par les taches pigmentaires?

Les personnes à la peau pâle qui s’exposent trop au soleil. Mais les personnes des autres types de peau sont aussi à risque de voir ces taches envahir leur peau si elles se surexposent en ne protégeant pas convenablement leur peau.

Aussi, ces taches sont souvent présentes sur des parties du corps où on «oublie» de mettre de la protection solaire ou encore une zone de peau fragile (le cou et le décolleté) ou très exposée au soleil (le dessus des mains, par exemple).

Facteurs aggravants les taches pigmentaires

Le principal coupable est le soleil. En fait, ce n’est pas tant l’astre que la non-protection de la peau exposée au soleil. En fait, plus on s’expose aux rayons en étant non protégée, plus on risque de voir apparaître ces taches brunes ou de rendre plus foncées et visibles les taches déjà existantes.

Les taches ne sont pas vraiment liées à l’âge de la personne, mais plutôt à l’âge de la peau qui «vieillit» prématurément à cause d’un surplus de soleil ou de bronzage.

Attention! Il faut surveiller l’évolution de ces taches, car elles peuvent être un facteur de risque du cancer de la peau. On note les changements d’apparence et on avise, au besoin, notre médecin.

Bons gestes contre les taches pigmentaires

Malheureusement, une fois les taches apparues, il est impossible de les faire disparaître. Entre nos expositions au soleil, elles pâliront peut-être un peu, par exemple, durant l’hiver. Mais, au retour des beaux jours et surtout si on ne prend pas soin de se protéger avec des vêtements, d’appliquer un écran solaire ou de réduire notre exposition au soleil dans les heures les plus ardentes, les taches réapparaîtront et s’accentueront.

La prévention reste la meilleure arme pour ne pas voir apparaître ces taches disgracieuses sur notre peau. On prend donc l’habitude de porter, hiver comme été, un écran solaire pour notre visage. L’été, on ne lésine et on applique généreusement une protection solaire avec un renouvellement aux deux heures. N’oubliez pas le dessus de vos mains, une région où la protection ne reste pas aussi longtemps, car on se lave les mains. Il est préférable d’avoir un hâle moins prononcé que de vivre ensuite avec ces taches pigmentaires.

Puisqu’elles sont irréversibles, on ne les effacera pas et notre seul moyen de les camoufler reste par un maquillage appliqué. On cherche des produits antitaches et couvrants. On demande l’avis d’un spécialiste pour que la couleur choisie s’harmonise bien avec notre teint.