acne 610 Lacné, comment régler le problème?

Mauvais souvenir de notre adolescence, l’acné sévit aussi à l’âge adulte. On fait le point sur ces boutons.


L’acné, qu’est-ce que c’est?

L’acné peut prendre plusieurs formes : boutons rouges, points noirs, points blancs et même des kystes remplis de pus. La peau est souvent grasse et d’aspect huileuse. On peut  parfois remarquer des cicatrices d’anciens boutons qui donnent un effet bosselé à la peau.

L’acné est causée par une hyperactivité des glandes sébacées qui produisent trop de sébum. Le sébum sert habituellement à protéger la peau contre le dessèchement. Mais quand il y a une surproduction, le sébum s’accumule dans les pores et les bouchent. La peau devient donc plus grasse et les bactéries peuvent y proliférer, deux facteurs causant l’acné.

Qui sont les plus touchées par l’acné?

Les ados sont les plus touchés par l’acné. Environ 85% des jeunes auront une ou des poussées d’acné durant leur adolescence. En effet, une trop grande production de sébum est souvent causée par des fluctuations hormonales. Et durant l’adolescence, les déséquilibres sont fréquents!  À l’âge adulte, l’acné s’estompe habituellement. Mais pour environ 10% de la population, l’acné restera présente.  Aussi, on peut voir des poussées d’acné pendant le cycle menstruel ou la grossesse.

Facteurs aggravants l’acné

- Un mauvais nettoyage de la peau. Une hygiène minutieuse et quotidienne est nécessaire.

- L’utilisation excessive de produits de cosmétiques. Trop de maquillage ou de mauvais choix de produits peut alourdir la peau et accentuer l’acné.

- Les cheveux près de la peau. Si on a les cheveux gras, c’est aussi un signe de l’hyperactivité des glandes sébacées. Aussi si les cheveux touchent constamment le visage et les zones d’acné, il se peut qu’ils deviennent le moyen de transport des bactéries et des infections.

- Le tripotage des boutons. On étend alors l’infection et on perd le contrôle sur la propagation de l’acné. Mieux vaut ne pas les toucher.

- La prise de certains médicaments, particulièrement ceux qui peuvent créer des débalancements hormonaux.

- Le soleil. On pourrait croire que le soleil aide les peaux acnéiques en asséchant momentanément la peau et les glandes sébacées, mais l’acné revient quand même. On doit aussi continuer à bien protéger notre peau avec un écran solaire, acné ou non.

Bons gestes pour contrer l’acné

Des produits pour vous. Pas des produits en spécial, ceux que votre amie utilise ou ceux qui sentent bon! Non, des produits adéquats pour notre type de peau. On se démaquille avec soin tous les jours. On choisit aussi des produits conçus pour les peaux acnéiques qui n’obstruent pas les pores.

Laver, mais pas trop. On effectue une routine matin et soir, mais il est faux de croire que de multiples lavages vont réussir à rendre moins grasse la peau. Si on stimule trop les glandes sébacées, par le lavage par exemple, elles se mettront à produire encore plus… de sébum!

Éviter de trop toucher aux zones infestées. Que ce soit avec les cheveux, le port d’un chapeau, d’un bandeau, des lunettes, etc., il faut faire attention. Mais le plus important est d’éviter de toucher trop fréquemment notre visage avec nos mains. Surtout, ne jamais essayer de crever des boutons; on risquerait de créer de nouvelles irritations. Plus on touche à nos boutons, plus les germes ont la chance de contaminer une zone saine.

Boire beaucoup d’eau. Ainsi, on assure une bonne hydratation de notre peau.

Bons produits contre l’acné

Quand on magasine des produits pour notre peau acnéique, on opte pour ceux qui contiennent du peroxyde de benzoyle ou de l’acide salicylique, deux composés qui exfolient la peau et empêchent la prolifération des bactéries.